Dans l’espace, 72 explosions incroyablement lumineuses intriguent les astronomes

Click this text to start editing. This block is a basic combination of a title and a paragraph. Use it to welcome visitors to your website, or explain a product or service without using an image. Try keeping the paragraph short and breaking off the text-only areas of your page to keep your website interesting to visitors.

 72 explosions incroyablement lumineuses

Crédits : Digitized Sky Survey

Click this text to start editing. This block is great for showcasing a particular feature or aspect of your business. It could be a signature product, an image of your entire staff, an image or your physical location, etc. Double click the image to customize it.

Click Here to Add a Title

Une équipe d’astronomes annonce avoir détecté 72 événements incroyablement brillants et rapides clignotants à 4 milliards d’années-lumière. Leur origine reste pour le moment inconnue.

Ces explosions mystérieuses sont similaires en luminosité aux supernovae – ces explosions qui signent la fin de vie d’une étoile. Mais les supernovae éclairent le ciel pendant plusieurs mois, voire plus. En revanche, ces 72 explosions mystérieuses étaient plus fugaces, visibles d’une semaine à un mois maximum – ce qui est incroyablement bref sur le plan astronomique. Alors de quoi s’agit-il ?

Vous pouvez voir en jaune sur le graphique ci-dessous deux exemples de ces événements rapides nouvellement détectés, et les comparer à deux types de supernovae typiques (rouge et violet). 

72 explosions incroyablement lumineuses

Crédits : M. Pursiainen/Université de Southampton

Click this text to start editing. This multi-element block is great for showcasing a particular feature or aspect of your business. It could be a signature product, a picture of your entire staff, an image or your physical location, etc. Double click the image to customize it, edit the text, and choose a call-to-action for you button - what do you want people to do now?

Learn More

Click Here to Add a Title

Ces événements rapides et transitoires ont été détectés dans les données du programme Dark Energy Survey Supernova (DES-SN), fruit d’une collaboration internationale visant à chasser les supernovae pour mieux comprendre l’énergie noire, cette force hypothétique qui serait le moteur de l’expansion de notre Univers. Les chercheurs ont repéré plusieurs supernovae, mais ils ont également remarqué à l’intérieur de ces données un certain nombre d’autres explosions plus rapides – et ils ne sont pas sûrs de ce qui les provoque.

Voici l’un des événements transitoires, survenu il y 4 milliards d’années, photographié huit jours avant, et 18 jours après : 

72 explosions incroyablement lumineuses

Crédits : M. Pursiainen/Université de Southampton

Click this text to start editing. This block is great for showcasing a particular feature or aspect of your business. It could be a signature product, an image of your entire staff, an image or your physical location, etc. Double click the image to customize it.

Click Here to Add a Title

« L’étude DES-SN est là pour nous aider à comprendre l’énergie sombre, elle-même totalement inexpliquée », explique l’un des astronomes, Miika Pursiainen, de l’Université de Southampton (Royaume-Uni). « Avec la détection de ces nouveaux événements, notre travail confirme que l’astrophysique et la cosmologie sont encore des sciences avec beaucoup de questions sans réponses ! »

Tout ce que nous savons jusqu’à présent, c’est que ces événements sont à la fois incroyablement chauds et de grande ampleur – avec des températures allant de 10 000 à 30 000 degrés Celsius. Les explosions varient également en taille, s’étendant de plusieurs fois à cent fois la distance de la Terre au Soleil, qui est d’environ 150 millions de kilomètres. Encore plus étrange, les explosions semblent se dilater et se refroidir à mesure qu’elles évoluent dans le temps.

Comment les scientifiques expliquent ce phénomène ? Quelques idées sont avancées. L’une d’elles propose que l’étoile était entourée d’un cocon de poussière qu’elle avait déjà éjecté – devenant seulement visible après que la poussière ait été emportée par l’onde de choc de la supernova. Il pourrait également s’agir d’un phénomène astronomique entièrement nouveau.

Pour tester ces hypothèses – ou en proposer d’autres -, l’équipe aura besoin de beaucoup plus de données. Autant vous dire que ce ne sera pas la dernière fois que vous entendrez parler de ces 72 explosions. Les résultats ont été présentés ce mardi lors de la semaine européenne de l’astronomie et des sciences spatiales à Liverpool.

Source