Le chanteur de Blink-182 dévoile une nouvelle vidéo d’ovni censurée par le Pentagone

Click this text to start editing. This block is a basic combination of a title and a paragraph. Use it to welcome visitors to your website, or explain a product or service without using an image. Try keeping the paragraph short and breaking off the text-only areas of your page to keep your website interesting to visitors.

Le chanteur de Blink-182 dévoile une nouvelle vidéo d’ovni censurée par le Pentagone

Click Here to Add a Title

Click this text to start editing. This block is great for showcasing a particular feature or aspect of your business. It could be a signature product, an image of your entire staff, an image or your physical location, etc. Double click the image to customize it.


Une vidéo surprenante datant de 2015 a été publiée le 9 mars sur la chaîne YouTube de la To the Stars Academy. Depuis un jet de l’US Navy, on peut observer un objet volant non-identifié passant au large de la côte est des États-Unis. Diffusée par le centre de recherche ufologique de Tom DeLonge (ex-frontman du groupe Blink-182) et reprise dans un article publié sur le site du Washington Post vendredi dernier, elle a créé les remous attendus. [aller à 1:20]

Click Here to Add a Title

Click Here to Add a Title

L’Académie To the Stars de Tom DeLonge est une organisation où collaborent scientifiques, ingénieurs aérospatiaux et esprits créatifs pour permettre aux chercheurs d’explorer les limites de la science et des technologies. C’est un conseiller de l’Académie, Christopher Mellon, qui a partagé la vidéo dans un édito rédigé pour le journal. La raison est simple : faire pression sur les gouvernements pour qu’ils diffusent les images de toute possible rencontre extraterrestre, surtout le Pentagone.

Dans cette dernière, que le gouvernement américain n’avait jamais diffusé, un jet F/A 18 est lancé à la poursuite d’un objet non-identifié, et le pilote est visiblement éberlué par ce qu’il voit. « Oh mon Dieu, mec ! C’est quoi ce truc ?! » l’entend-on dire à son interlocuteur d’une voix surexcitée.

« C’est un obstacle sérieux et récurrent au progrès », écrit Christopher Mellon à propos de la rétention d’informations à laquelle se livre le gouvernement américain. Tom DeLonge avait d’ailleurs expliqué cette ligne de conduite de l’Académie dans un communiqué en 2017 repris par Rolling Stone. « Nous croyons qu’il y a des découvertes à notre portée qui révolutionneront l’expérience humaine, mais elles ne peuvent être accomplies que grâce au soutien sans restriction de la recherche et de l’innovation révolutionnaires. »