Le Labyrinthe perdu Egyptien

Click this text to start editing. This block is a basic combination of a title and a paragraph. Use it to welcome visitors to your website, or explain a product or service without using an image. Try keeping the paragraph short and breaking off the text-only areas of your page to keep your website interesting to visitors.

Le Labyrinthe perdu Egyptien

Click Here to Add a Title

Click this text to start editing. This block is great for showcasing a particular feature or aspect of your business. It could be a signature product, an image of your entire staff, an image or your physical location, etc. Double click the image to customize it.

Click Here to Add a Title

<< C’est ce que j’ai vu, un travail au-delà des mots. Car si quelqu’un rassemblait les bâtiments des Grecs et compilait leurs travaux, ils sembleraient moins utiles et moins coûteux que ce labyrinthe perdu … Même les pyramides sont au-delà des mots, et chacune était égale à de nombreuses et puissantes œuvres des Grecs. Pourtant, le labyrinthe surpasse même les pyramides.>>

Click Here to Add a Title

Ce sont les mots de l’historien grec ancien Hérodote écrit au 5ème siècle BC (Histoires, livre, II, 148), décrivant un temple colossal censé contenir 3.000 salles pleines des hiéroglyphes et de peintures. Il a été nommé «Labyrinthe» par les Grecs en référence au dédale complexe de couloirs conçus par Daedalus pour le roi Minos de Crète, où le légendaire Minotaure aurait habité. Pourtant, aujourd’hui, il ne reste rien de ce complexe de temple soi-disant grandiose – du moins pas à la surface.

Bien que les mots d’Hérodote aient souvent été remis en question, les descriptions détaillées et cohérentes du labyrinthe perdu provenant de sources multiples indiquent que c’est un endroit qui existait en effet dans le passé ancien.

En fait, au cours du siècle dernier, de grands progrès ont été réalisés dans l’identification de son emplacement, culminant dans la dernière expédition Mataha (labyrinthe en Arabe), qui a utilisé le plus haut niveau de technologie pour enfin débloquer les secrets du Labyrinthe perdu .

Ce sont les mots de l’historien grec ancien Hérodote écrit au 5ème siècle BC (Histoires, livre, II, 148), décrivant un temple colossal censé contenir 3.000 salles pleines des hiéroglyphes et de peintures. Il a été nommé «Labyrinthe» par les Grecs en référence au dédale complexe de couloirs conçus par Daedalus pour le roi Minos de Crète, où le légendaire Minotaure aurait habité. Pourtant, aujourd’hui, il ne reste rien de ce complexe de temple soi-disant grandiose – du moins pas à la surface. Bien que les mots d’Hérodote aient souvent été remis en question, les descriptions détaillées et cohérentes du labyrinthe perdu provenant de sources multiples indiquent que c’est un endroit qui existait en effet dans le passé ancien. En fait, au cours du siècle dernier, de grands progrès ont été réalisés dans l’identification de son emplacement, culminant dans la dernière expédition Mataha (labyrinthe en Arabe), qui a utilisé le plus haut niveau de technologie pour enfin débloquer les secrets du Labyrinthe perdu .

Click Here to Add a Title

Click this text to start editing. This block is great for showcasing a particular feature or aspect of your business. It could be a signature product, an image of your entire staff, an image or your physical location, etc. Double click the image to customize it.

Click Here to Add a Title

Le sable de Hawara a été balayée par une équipe d’expédition égyptienne et belge afin de déchiffrer les secrets du passé et ils ont trouvé le complexe légendaire perdu depuis deux millénaires dans les sables de l’Egypte antique.

Le labyrinthe est situé juste au sud de la pyramide d’Amenemhat III. Le gigantesque temple funéraire qui se trouvait à l’origine à côté de cette pyramide est soupçonné d’avoir formé la base du labyrinthe perdu.